1981

White Daisies Rhapsody, Alma Thomas, 1973

La maman d'un bébé de 15 jours nous appelle pour savoir s'il est possible d'épaissir le lait maternel. Elle a allaité exclusivement son bébé pendant quelques jours, puis petit à petit s'est mise à tirer son lait pour le donner au biberon. Depuis quelques jours elle donne aussi des biberons de lait artificiel, en plus de son lait, tout en continuant d'allaiter toujours un peu directement. Elle a choisi cet allaitement mixte par commodité : comme elle a aussi un enfant aîné en bas âge à s'occuper (qu'elle a allaité quelques semaines), elle trouve plus pratique de procéder de cette façon. D'après ce que dit cette maman, son bébé avale trop d'air, s'étouffe, est trop goulu, au sein comme au biberon. Il a tendance à régurgiter. Pour remédier à ce problème, le pédiatre lui a recommandé d'épaissir son lait, soit-disant trop fluide, en rajoutant un épaississant pour lait infantile. Elle nous appelle pour savoir si c'est utile. Par ailleurs, ce bébé  est en bonne santé, sa croissance est satisfaisante.

Avant de se précipiter sur un épaississant on peut se demander pourquoi ce bébé avale trop d'air, s'étouffe, est trop goulu quand il tète, comme sa maman le décrit, et essayer de trouver des solutions.  Notamment un réflexe d'éjection fort (REF) est peut-être en cause (pour plus d'infos lire l'article "Réflexe d'éjection trop fort"). Si le bébé a ces mêmes difficultés au biberon, peut-être qu'il faut changer de tétine afin de limiter le flux. Cependant, cette maman ne souhaite pas rectifier d'éventuels problèmes d'allaitement, elle veut savoir si oui ou non elle peut épaissir son lait. Pour la tétine, elle y a pensé et va en chercher une autre.

Les épaississants proposés dans le commerce par les fabricants de laits infantiles sont de deux sortes : il s'agit d'amidon transformé (de maïs, riz, pomme de terre ou tapioca) aussi appelé maltodextrine, et de farine de graines de caroube. 

Épaissir le lait maternel avec ces préparations industrielles  est une sorte d'aberration.  La fluidité du lait maternel est normale et ne peut être considérée comme un problème. Comme le dit le Dr Gregory White "Les régurgitations sont essentiellement un problème de lessive, non un problème médical". Les bébés allaités qui souffrent d'un véritable Reflux Gastro Oesophagien (RGO) bénéficient d'une alimentation  qui les protège au mieux. La vidange gastrique du lait maternel est rapide, cela signifie que le lait séjourne peu de temps dans l'estomac ce qui minimise les problèmes de reflux. Le fait d'ajouter un épaississant ralentit l'évacuation du contenu de l'estomac,  donc on peut se poser certaines questions sur l'intérêt de mettre un épaississant dans le lait maternel ! D'ailleurs, des études ont montré que l'épaississement du lait maternel en cas de RGO grave n'étaient pas  concluant : la muqueuse de l'œsophage est agressée par le lait épaissi et le bébé souffre de constipation.

Le lait maternel est l'aliment normal adapté au petit humain et n'a pas à être modifié par d'autres substances de médiocre qualité. Pour ce qui est d'ajouter un épaississant au lait artificiel, cette question est du ressort du pédiatre mais il est connu que ces préparations peuvent affecter le transit intestinal du bébé (constipation ou diarrhée).