photo07

La maman d'un bébé de 5 mois va reprendre le travail dans 3 jours. Depuis 1 mois, elle tire son lait pour constituer une réserve de lait congelé en vue de ses absences. Elle va travailler 3 jours par semaine et le bébé sera gardé par une grand-mère. Elle laissera son bébé le matin à 8h et rentrera le soir un peu après 17h. Elle a commencé à proposer le biberon à son bébé et il accepte de boire sans difficulté. La maman a glané des informations notamment sur le net mais voudrait s'assurer de la façon dont on doit décongeler le lait maternel pour en préserver la qualité. Elle voudrait également savoir si elle peut utiliser un chauffe biberon à vapeur pour réchauffer son lait. Enfin, elle envisage de tirer son lait une fois entre midi et deux, et se demande si cela suffira pour ne pas risquer d'engorgement.

Comme beaucoup de femmes qui vont reprendre le travail, cette maman a souhaité habituer son bébé au biberon pour s'assurer qu'il s'alimenterait normalement en son absence. Si la plupart du temps les bébés acceptent le biberon sans trop de difficulté, il faut savoir que certains bébés rechignent à boire au biberon si c'est la maman qui le propose (c'est somme toute assez logique "pourquoi boire avec cette bouteille puisque les seins de ma maman sont sous mon nez" !), et certains refusent aussi de boire avec la personne qui les garde, se rattrapant ensuite le soir, la nuit et le matin !

En ce qui concerne la décongélation, comme pour tout aliment il est préférable de décongeler le lait maternel doucement.

On peut décongeler le lait maternel soit :

- en le laissant dans le frigo quelques heures ou une même un nuit s'il le faut pour le lendemain

- sous un filet d'eau chaude

- au chauffe-biberon (traditionnel ou à vapeur)

Mais JAMAIS AU MICRO-ONDES qui détruit une grande partie des cellules vivantes et qui comporte aussi le risque de trop chauffer le lait et de brûler le bébé. En revanche, l'utilisation du chauffe-biberon est tout à fait possible puisque la température reste basse.

En ce qui concerne la séance de tire-lait que la maman envisage de faire une fois par jour au travail, cela semble suffisant étant donné l'âge de son bébé et son rythme de travail : sa lactation continue d'être stimulée et elle évite les tensions des seins. Précisons qu'il n'en serait pas de même par exemple pour un bébé de 3 mois dont la maman travaillerait à temps plein et  avec de longs trajets...

Enfin, durant ses jours de repos, elle pourra continuer d'allaiter normalement, selon les besoins de son bébé, sans crainte qu'il prenne de mauvaises habitudes, mais au contraire pour qu'il renforce sa sécurité affective, ce qui simplifiera l'organisation et la relation d'allaitement !

lire aussi dans ce blog :

"petit mémento à la conservation du lait maternel"

"le lait maternel décongelé"