delaunay

Joie de vivre, R. Delaunay, 1930

A la dernière rencontre du Tétou est venue la maman qui avait téléphoné pour un problème de douleur au téton. Elle était accompagnée de son mari et de ses deux enfants. Elle nous a fait part de sa joie car la douleur en question a disparu. Lors de notre conversation téléphonique, je lui avais suggéré d'appliquer de l'Extrait de Pépin de Pamplemousse (EPP) sur ses mamelons (10 gouttes diluées dans un coquetier d'eau), par prévention d'une candidose notamment. Elle a suivi ce conseil et va continuer encore quelques jours.

Lors de la rencontre, elle nous a précisé qu'il lui avait été difficile de décrire la douleur qu'elle ressentait par téléphone, douleur plus proche d'une très forte sensibilité, exacerbée par le contact avec les vêtements plus que par le froid. Il ne s'agirait donc pas d'un problème de vasospasme... Quoiqu’il en soit, elle s’est sentie écoutée et prise au sérieux, ce qui n’avait pas été le cas lorsqu’elle avait eu affaire à une puéricultrice qui avait jugé que cette douleur était le signe que l’allaitement  devait s’achever… norme sociale oblige…

Pour en revenir à l’EPP, on peut donc supposer qu’il a été utile dans le cas de cette maman, que ce soit par effet placebo (?), ou bien, effectivement, en vertu de ses multiples propriétés (c’est un antibactérien, un antifongique, un antimicrobien, un antiviral, un anti-parasites et un conservateur). Au passage, si vous souhaitez en savoir davantage sur ce précieux produit, lisez l’article sur Raffa : Le Grand Ménage.

Pour conclure, rappelons que dans la grande majorité des cas, on trouve des solutions pour remédier aux douleurs des seins, ...mais attention de ne pas se plaindre auprès de personnes non averties qui auraient vite fait de détruire notre désir de poursuivre l'allaitement...