Fenugrec_plante

Le fenugrec est une plante issue des pays du bassin méditerranéen, que l'on cultive également en Chine et en Inde. Les Égyptiens l'utilisaient déjà largement pour cuisiner, pour purifier, pour embaumer. C'est une plante qui a des propriétés digestives (stimule de l'appétit), anti-infectieuses (soin des plaies cutanées) et anti-inflammatoires (voies respiratoires).

Traditionnellement le fenugrec est utilisé lors de l'accouchement pour stimuler les contractions utérines. Il est donc recommandé aux femmes enceintes d'éviter d'en consommer des quantités qui excèderaient les doses alimentaires habituelles, pour ne pas risquer de provoquer une « fausse couche » ou un accouchement prématuré.

Enfin, le fenugrec est également employé traditionnellement pour stimuler la production de lait.  On peut consommer les graines moulues en cuisine, de type indienne notamment, également dans les ragoûts, les pâtisseries, etc. Pour produire un effet notable sur la  lactation, et compte tenu du fait que notre alimentation occidentale intègre peu le fenugrec, on conseille de boire des tisanes de graines de fenugrec ou de l'absorber sous forme de gélules. A noter que le fenugrec entre dans la composition de certaines tisanes galactogènes du commerce.

graine_de_fenugrec

La tisane (attention, le goût n'est pas très agréable...):

1/4 de cuillère à café de graines de fenugrec pour environ 250 ml d'eau.

Faire infuser 10 minutes et consommer au minimum 3 tasses par jour.

Les gélules (on les trouve en pharmacie ou magasin spécialisé bio) :

Pour une 1 gélule qui contient environ 500mg de poudre de fenugrec, le dosage est en général de 3 gélules, 3 fois par jour (soit 9 gélules par jour).

Selon les femmes, il faudra augmenter le dosage journalier, jusqu'à 12 ou 16 gélules par jour (soit au maximum 4 gélules, 4 fois par jour). En effet l'augmentation de la quantité de lait est dose-dépendante et chaque femme doit trouver le dosage qui lui correspond. Le changement de l'odeur de la transpiration, des urines et du lait signale que le bon dosage est atteint. Les effets se constatent parfois déjà après 24h et généralement 36h après. Il n'est pas nécessaire de prolonger la cure au-delà d'une semaine.

Les études montrent que la consommation de fenugrec est sans danger (sauf pour les femmes enceintes qui en consommeraient de grandes quantités). Seuls des cas exceptionnels de réactions allergiques chez les personnes prédisposées et sensibles également à d'autres épices ont été rapportés.

Dernière précision : bien que l'utilisation traditionnelle des plantes galactogènes comme le fenugrec permet de penser qu'elles stimulent réellement la production de lait (en dehors de tout effet placebo), les tétées fréquentes restent le pilier d'un allaitement efficace.